Le plessage

Le plessage est une technique traditionnelle de taille des haies vives qui consiste à entailler les arbres ou arbustes en conservant l’approvisionnement de la cime en sève, puis à les plier en les entrelaçant. Cette technique peut-être réalisée entre novembre et mars sur presque toutes les essences de la haie.

Autrefois, le plessage était une manière de contenir le bétail et protéger les cultures qui permettait également de récolter le bois de chauffage et de régénérer et densifier les haies. Aujourd’hui, le plessage possède des fonctions plus esthétiques, écologiques et patrimoniales.

Les étapes

  • Préparer la haie, sélection des brins à plesser ou que l’on souhaite conserver en arbre et recépage des autres pour éclaircir
  • Entailler l’arbre puis supprimer le talon restant
  • Plier et/ou tresser puis fixer les brins avec des liens

Le plessage dans le bocage bressuirais

Extrait du guide technique du plessage réalisé par la Maison Botanique de Boursay:

“Ce plessage concerne toutes les essences champêtres mais le diamètre des brins ne doit pas excéder 5 à 6 cm. L’entaille est effectuée à n’importe quelle hauteur du brin, et le brin est plié dans un sens ou un autre en fonction du besoin. Un apport d’osier ou de noisetier est nécessaire pour lier les plesses, mais aucun piquet n’est nécessaire sauf si la haie n’est pas assez dense. Chaque plesse est attachée à une autre grâce à une « revorte » en saule ou en noisetier du côté du propriétaire de la haie. Le lien est d’abord vrillé pour être assoupli. Si la plesse ne peut pas être attachée à un autre brin, on utilise alors un piquet. Il est préférable d’utiliser des attaches végétales car celles-ci se décomposent au fil du temps, alors que les fils de fer posent problème pour la croissance des brins. “


Bocage Pays Branché réalise de temps en temps des animations sur le plessage :

Des animations plessage avec les centres de formation agricoles ou paysager, retour en image: